Saint-Pierre-Bellevue

Identification


Numéro INSEE : 23232
Numéro CAG :
Protection :
Cité : Lémovices
Département : Creuse
Commune : Saint-Pierre-Bellevue
Lieu-dit : Puy Lautard
Classification fonct. : NC
Fiabilité agglomération : Niveau 0
Recherches en cours :
Etat de la fiche : En cours

Environnement géographique


Situation :

La commune est située au sud de Guéret et de Pontarion, à l'ouest d'Aubusson.

Topographie et altitude : Sommet : 768 m
Environnement géographique :

Le sanctuaire est installé à 768 m d'altitude au sommet du Puy Lautard qui culmine à 775 m au sein d'une zone de collines, sur une ligne d'interfluve.

Géologie : Le sous sol est composé de deux types de granite : l'un à grains fins, l'autre à grains grossiers. Les deux types sont des granites à deux micas et sont de bons matériaux de construction.

Historique des recherches


De 1986 à 1992 des fouilles archéologiques ont été menées sur le site du Puy Lautard, sous la direction de Jean Marquaire. Le résultat des fouilles est publié en 1994 dans les Travaux d'Archéologie Limousine.

Parallèlement au sanctuaire, R. Calinaud signale la présence d'une nécropole à incinération à la Bussière.

Sources


Chronologie


Topographie


Réseaux - Voies terrestres :
Identifiant Itinéraire
STPIERRE-VoieTer-01 Voie d'Agrippa (Lyon - Saintes)
STPIERRE-VoieTer-02
Organisation - Edifices religieux et nécropoles - Temples et sanctuaires :
Identifiant Type lieu de culte Décoration Péribole Divinité
STPIERRE-Cultuel-01 Fanum Enduits peints Oui
Organisation - Edifices religieux et nécropoles - Nécropole :
Identifiant Type de sépulture Nombre de sépultures Superficie Contenant Coffre funéraire
STPIERRE-Nécropole-01 Incinération Oui

Activités, productions et échanges


Le territoire


Synthèse


Bilan :

La présence d'un important sanctuaire n'est pas suffisant pour attester d'un habitat groupé, même si ce dernier semble implanté à proximité d'une importante voie antique et d'un axe pré-romain. Cependant, les prospections menées aux alentours du sanctuaire montrent la présence récurrente de vestiges (moellons, tegulae, céramique) attestant soit de l'épandage du mobilier issu du sanctuaire soit la présence d'autres bâtiments (habitats liés au fonctionnement du site, auberge pour les pèlerins, …), seules des fouilles permettraient cependant de répondre à cette question.

En l'état actuel du dossier archéologique, il semble raisonnable de classer ce site au rang de fiabilité 0 des sites rejetés, mais de garder le dossier ouvert, car il semblerait étonnant que ce type de structure n'agrège pas un habitat, ne serait-ce que lié à son fonctionnement.

Bibliographie


Dussot D. (1989) Carte Archéologique de la Gaule, La Creuse. Paris : Maison des Sciences de l'Homme.

Marquaire J. (1994) Le sanctuaire gallo-romain du puy Lautard. Travaux d'Archéologie Limousine, 14, p.23-63.