Corrèze

Département

Affichage de 1 à 15 sur 15 notices
Titre Bilan
Ambrugeat

Une reprise de l'étude du secteur du Chambon / Séchemaille (nécropole, habitat ?) serait nécessaire afin d'éclairer le type d'occupation auquel se rattache cette importante nécropole. Les données sont, en effet, actuellement insuffisantes pour attester la présence d'un habitat groupé uniquement à partir de la présence d'une nécropole relativement développée (cinquantaine d'incinérations). Il semble plus prudent de proposer de classer ce site au rang de fiabilité 0 des sites rejetés même si l'on pourrait le rapprocher d'une série de sites de vastes nécropoles présentes en territoire lémovice dont on ne connait pas l'environnement archéologique précis. Une autre hypothèse peut être proposée, celle d'A. Ferdière (Les campagnes en Gaule romaine, page 262) qui signale l'existence en Gaule de nécropoles communes à plusieurs habitats ruraux. Enfin, V. Serrat a pu confirmer la présence de tegulae et de moellons (?) à Séchemaille sur un petit plateau pouvant correspondre à un petit habitat (information orale, à paraître).

Argentat
Brive-la-Gaillarde
Egletons

Si les découvertes, principalement sur la commune de Rosiers-d'Égletons (le bourg médiéval d'Égletons limitant les investigations), attestent d'une occupation antique du territoire, elles ne permettent pas actuellement de proposer l'hypothèse d'une agglomération, uniquement justifiée par un carrefour routier probable et une pérennité comme vicus mérovingien. Aucune concentration antique n'est signalée et les découvertes de céramique et de tuile sont insuffisantes pour attester d'une agglomération.

Il y a certainement un manque important de données archéologiques sur ces deux communes et un suivi systématique des travaux d'aménagement permettrait peut-être de mieux appréhender la forme de l'occupation antique. Actuellement, il convient donc de classer cette proposition au rang de fiabilité 0 des sites rejetés, tout en gardant le dossier ouvert.

Lestards
Margerides
Naves
Pradines

L'absence de tout autre vestige que les deux fana ne permet pas de proposer une interprétation comme habitat groupé. Cependant, la faiblesse des recherches dans cette zone n'autorise pas à être affirmatif sur l'absence d'habitat (ne serait-ce que temporaire pour le fonctionnement du sanctuaire). De fait, il convient, dans l'immédiat de classer ce site au rang de fiabilité 0 des sites rejetés.

Saint-Fréjoux
Saint-Germain-Lavolps
Saint-Julien-aux-Bois
Saint-Merd-les-Oussines

Les vestiges mis au jour sur ce site ne correspondent pas à une agglomération. Il s'agit de la pars urbana d'une villa avec des thermes privés. Cette villa est accompagnée par deux mausolées. Il convient donc de classer ce site au rang de fiabilité 0 des sites rejetés comme agglomération.

Salon-la-Tour

Actuellement, les données archéologiques sur la commune sont insuffisantes pour soutenir l'hypothèse d'une agglomération uniquement supposée à partir d'une analyse toponymique et étymologique. Les études réalisées montrent une occupation du sol de type rural pour l'Antiquité avec plusieurs habitats dispersés sur le territoire.

Ussel
Uzerche