Type d'inscription

Affichage de 1 à 18 sur 18 notices
Nom commun Bilan (Coupé)
Albias
Brive-la-Gaillarde

En l'état actuel des connaissances, le site antique de Brive apparait essentiellement comme un espace à vocation artisanale, dont l'activité semble très majoritairement dominée par la production de vaisselles et figurines en céramique et dans une moindre mesure de terre cuite architecturale. On distingue deux phases de production distinctes, l'une allant de la fin du Ier à la première moitié du IIe siècle, l'autre couvrant la deuxième moitié du IIe et le début du IIIe siècle.

Chassenon
Châteauponsac
Courpière
Evaux-les-Bains
Gouzon
Lanuéjols
Le Grand-Bourg
Le Mont-Dore
Le Puy-en-Velay
Lezoux
Millau
Rancon
Saint-Goussaud

S’il est tentant de classer cette proposition au rang de fiabilité 2 des agglomérations avérées en raison de la présence d’un sanctuaire et d’un théâtre au carrefour de plusieurs voies, l’absence de structures d’habitat connues pose cependant question. Plusieurs mentions de découvertes de tuiles et de céramique à proximité tendent néanmoins à montrer que ces constructions ne seraient pas isolées avec presque 20 bâtiments signalés par l'abbé Dercier.

Vic-le-Comte

Les informations disponibles sur cette commune sont trop faibles pour justifier de la présence d’une agglomération antique au seul argument qu’il s’agisse d’un vicus mérovingien. Aussi cette proposition est classée au rang 0 des sites rejetés.

Vichy
Vollore-Ville

Les seuls vestiges antiques pour cette commune sont la borne milliaire et le passage de la voie. Quelques fragments de tegulae sont également signalés sur le sommet du Grun de Chignor. Ces découvertes sont dont trop faible pour soutenir l’existence d’une agglomération, et il convient de proposer un classement au rang de fiabilité 0.